Recherche désespérément Manutentionnaires Magasiniers

Catégorie(s) : Actualités Générales
Posté le
Recherche désespérément Manutentionnaires Magasiniers

"Urgent - PME Le Havre recherche H/F motivé(e), ayant envie d'évoluer dans le secteur de la logistique et capable de s'adapter à la digitalisation de l'entreprise."

Cette annonce type pourrait être publiée par tout logisticien de la place havraise.

Une enquête réalisée par l'AFPA* auprès d'une petite centaine d'entreprises dresse une photographie assez précise des besoins en Emploi-Formation- Compétences du secteur logistique de l'arrondissement havrais. Elle  révèle que plusieurs métiers purement logistique sont en tension : déclarant en douane, agent de transit, chef de quai, ouvrier du tri et de l'emballage, cariste, préparateur de commande et aussi professionnels de l'installation et de la maintenance. Des difficultés de recrutement sont observées également en informatique (chefs de projets et développeurs)

Si la majorité des sondés (53%) est plutôt optimiste sur les perspectives économiques à court et moyen terme, la robotisation et le BREXIT représentent des menaces pour l'emploi.

Un secteur en pleine évolution. Des métiers en mutation.

 La filière logistique est en profonde mutation. Plusieurs innovations font évoluer les métiers et émerger de nouveaux besoins : le développement du e-commerce et de l’informatique.

La mécanisation, l’automatisation et la robotisation des process logistiques permettent d’améliorer significativement la qualité du service, la traçabilité des opérations, la réduction des coûts logistiques et la pénibilité du travail.

La géo localisation des camions, le recours à des lunettes électroniques connectées pour les préparateurs de commandes, l’introduction de drones dans les espaces de stockage…, transforment les métiers voire en suppriment.

Un rapport de 2016 du cabinet Roland Berger1 estimait à 1,5 MILLION le nombre d’emplois logistiques remplacés par des robots dans les 10 prochaines années en zone Euro. D’après cette étude, la réduction de coût de manutention apportée par les solutions robotisées est comprise entre 20 et 40%. Tendance accentuée par la diminution rapide du coût d’un robot. Des barrières techniques doivent toutefois encore être levées : formation de palettes hétérogènes, stabilité des opérations de gerbage en hauteur, préhension de colis à emballage variable, souple ou hors format, mais elles ne devraient plus tarder à être résolues.

Une étude de France Stratégie  nuance ce point de vue et met en avant la complémentarité entre l'homme et la machine. Elle souligne que « d'autres facteurs influencent le déploiement des robots et automates, comme le mode d'organisation du travail, l'acceptabilité sociale et la rentabilité économique »

L'enquête permet enfin de dégager six axes de travail concrets afin de répondre aux enjeux des entreprises.

  1. Orientation vers le secteur et les métiers : salons, communication, portes ouvertes en entreprises, informations des professionnels de l'orientation …
  2. Faciliter l'accès à l'emploi : encourager les groupements d'entreprises, encourager le multi salariat, faciliter la mobilité des salariés …
  3. Renforcer l'employabilité : Réduire les écarts entre les profils des candidats et les besoins par des formations d'adaptation aux postes de travail, travailler les savoir-être, les motivations …
  4. Optimiser l'offre de formation : faire évoluer les contenus, augmenter le nombre et la durée des périodes en entreprises, intégrer le numérique, big data, logistique urbaine, multimodalité, développer l'apprentissage…
  5. Accompagner les évolutions et le développement des entreprises : relayer les bonnes pratiques, faire évoluer les certifications professionnelles pour promouvoir la polyvalence, développer les formations sur la sécurité et la santé au travail…
  6. Mobiliser autour du projet territorial : déterminer un pilote, cibler les axes prioritaires et engager la démarche.

 La partition est écrite il ne reste plus qu'à la jouer, tous ensemble !

 * Cette enquête a été réalisée dans le cadre des travaux d'un groupe de travail du SPEP de l'arrondissement du Havre sur la prospective et l'évolution  des métiers du secteur logistique, premier pourvoyeur d'emploi salarié de la cité océane.

Copyright Logistique Seine-Normandie 2016 - Réalisation Siqual - Design Valeur Graphique - Mentions légales


Haut